Défusion cognitive et Réalité Virtuelle

Institut Chrysippe : Utilisation des technologies de Réalité Virtuelle pour étayer des activités thérapeutiques de « défusion cognitive » et de « moi observateur ».

 

Les applications thérapeutiques des technologies de Réalité Virtuelle sont souvent réduites à la simple exposition de l’individu aux objets de ses difficultés psychologiques, à des fins de désensibilisation et dans une logique de thérapie comportementale (Paples-Keller, & al., 2017).

​Par-delà cette approche classique, nous travaillons, cette fois-ci dans une logique proprement cognitive, à réellement exploiter les potentialités de la Réalité Virtuelle, dans des cadres de psychothérapie et de coaching (référentiel de l’ACT).

 

Nous nous centrons pour le moment sur des activités thérapeutiques de remédiation cognitive liées à la « défusion cognitive » (comprendre qu’une pensée, soit-elle douloureuse, n’est qu’un phénomène cognitif contingent et temporaire) (Brazeau et al., 2017) et au « moi observateur » (capacité métacognitive à prendre une position d’observateur distancié vis-à-vis de ses propres processus de pensée). Activités thérapeutiques permettant d’inhiber le passage (i) des pensées automatiques princeps de l’individu à (ii) d’encore plus douloureuses et contre-productives activités de ruminations cognitives (densification de la souffrance et « double peine »).

 

 

 

 

Nous développons, entre autres, les possibilités de « physicalisation » de ces activités (méta-)cognitives qui sont offertes par la Réalité Virtuelle ; cela, en invitant les individus à réaliser « physiquement », dans des mondes cognitifs virtuels, des opérations de pensée de « défusion cognitive » et de « moi observateur ». Afin qu’ils puissent progressivement les intérioriser et devenir capables de les réaliser de façon autonome et purement cognitive (i.e. sans avoir recours à l’analogie ou l’étayage instrumental de la Réalité Virtuelle) (Gilliot et al., 2017).

 

Colloque Regards croisés sur la thérapie d’acceptation et d’engagement: