Le bien-être des professionnels de santé

  • Présenté par :
    • Marine Paucsik Psychologue clinicienne – PsychothérapeuteDU de Psychologie Positive
  • Objectifs :
    L’objectif de cette recherche est d’intervenir en amont des risques psychosociaux en proposant un programme de psychologie positive aux professionnels de santé

>> Voir le poster <<

Le calendrier des événements satisfaisants « auxquels j’ai contribué » au service de l’insertion socioprofessionnelle:

  • Présenté par :
      • Bresciani Sabine-Référent Parcours Emploi Renforcé DU Psychologie Positive- Promotion Jean Cottraux-Université Grenoble Alpes Sous la direction de Jean-Paul Durand
        LIP/PC2S, Université Grenoble Alpes, France
      • Contexte :
        Programme d’éducation positive. Renforcement de la culture de la paix et du vivre ensemble suite à la crise de 2012 dans le nord du Mali. Cette recherche-action vise à la mise en évidence de l’utilité de pratiques d’éducation positive dans ce contexte spécifique (classes surchargées, contexte social tendu, conflits inter-ethniques…) concernant l’augmentation du bien-être des élèves ainsi qu’un meilleur climat de classe.

    >> Voir le poster <<

Programme BECS (bien-être et climat scolaire) à Tombouctou

  • Présenté par :
    • Julia Hue, Natacha Boissicat, Clara Lacritz, Emmanuelle Ducasse, Laure Reynaud et Rebecca Shankland – Université Grenobles Alpes, France
  • Introduction :
    Programme d’éducation positive. Renforcement de la culture de la paix et du vivre ensemble suite à la crise de 2012 dans le nord du Mali. Cette recherche-action vise à la mise en évidence de l’utilité de pratiques d’éducation positive dans ce contexte spécifique (classes surchargées, contexte social tendu, conflits inter-ethniques…) concernant l’augmentation du bien-être des élèves ainsi qu’un meilleur climat
    de classe.

>> Voir le poster <<

Former les acteurs éducatifs à l’adoption de styles motivationnels soutenant les besoins psychologiques fondamentaux :

A pilot study

  • Présenté par :
    • Alice Coste – IREPS ARA / Délégation Isère, France
    • Rébecca Shankland – LIP PC2S, Université Grenoble Alpes, France
    • Damien Tessier – LSENS, Université Grenoble Alpes, France
  • Introduction :
    La motivation des individus est en partie déterminée par des facteurs sociaux, dont le style
    motivationnel mis en œuvre par les superviseurs (enseignants, éducateurs sportifs, managers,
    etc.). Plus le style motivationnel soutien les 3 besoins fondamentaux (théorie des besoins
    fondamentaux), plus la motivation des supervisés (élèves, enfants, salariés, etc.) est
    autodéterminée. Or ce type de motivation génère des conséquences cognitives, affectives
    et comportementales adaptatives et favorables au bien-être(engagement, persévérance, etc.)

>> Voir le poster <<

Évaluation d’un programme de méditation de pleine conscience en milieu scolaire Programme P.E.A.C.E. (Présence, Ecoute, Concentration, Attention dans l’Enseignement) : quelles incidences sur les compétences pro-sociaux et le climat de classe ?

  • Présenté par :
    • Clémence Gayet, Rebecca Shankland, Joran Farnier & Ilios Kotsou – École de Psychologues Praticiens Paris, Université Grenoble Alpes, Université Libre de Bruxelles
  • Objectifs :
    Il existe à ce jour peu d’études contrôlées randomisées portant sur les pratiques de pleine conscience en milieu scolaire (pour une méta-analyse, voir Waters et al., 2015). La présente recherche vise à mesurer l’impact d’un programme de méditation sur les facteurs favorisant le bien-être des élèves et le climat de classe positif. Nous cherchons notamment à identifier si l’intégration de ce type de pratiques dans les temps de classe permet de mieux satisfaire les besoins psychologiques fondamentaux de l’élève que sont
    le sentiment d’autonomie, de compétence et de proximité sociale (Ryan & Deci, 2000).

>> Voir le poster <<

Programme « Je suis bien à l’école » Développement du bien-être en classe

  • Présenté par :
    • Nicolas Verger, Julie Dubarle, Rebecca Shankland –  Université Grenoble Alpes
  • Objectifs :
    Cette étude évalue l’efficacité d’un programme de développement de la pleine conscience et de la gratitude, dans une classe de CE1. Le but de cette intervention est d’améliorer le bien être et les compétences émotionnelles des élèves, afin de promouvoir la qualité du climat de classe.

>> site de la classe <<

>> Voir le poster <<

Une adaptation du programme CARE pour des patients souffrants de troubles dépressifs : le programme Bienveillance envers soi

  • Présenté par :
    • Mathieu Petitjean, Marie Kerjean-Ritter Sous la direction de Rebecca Shankland
  • Contexte :
    Nous avons proposé un programme de psychologie positive à des patients hospitalisés dans une clinique psychiatrique. Il s’adresse en particulier à des patients atteints de troubles dépressifs. Compte-tenu de ce contexte de soin, le programme Care nécessitait une série d’adaptation afin d’être plus accessible. Dans le cadre de cette recherche exploratoire, nous avons choisi de développer l’axe bienveillance envers soi, non comme un but mais comme une façon de progresser en se respectant pour que chaque personne puisse participer

>> Voir le poster <<

Bien-être des soignants et programme CARE

  • Présenté par :
    • Sophie Lantheaume & Rebecca Shankland
  • Introduction :
    Les réformes actuelles concernant les établissements de soin provoquent pressions, exigences et stress sur le personnel soignant (Truchot, 2004) créant d’importants RPS (Gendron, 2013). Le seuil de résilience soignant est constamment dépassé : 50% des soignants sont ou ont été concernés par le burnout ; 14% par des conduites addictives (SPS, étude Stethos, 2015) provoquant une dégradation des relations avec les autres, une moindre empathie, un risque accru d’erreurs professionnelles (Maslasch & Leiter, 2011) et de la maltraitance de patients (Giugliani et al., 2009). 45,9% des IDE quittent actuellement leur profession (OSBAN, 2016), 1 IDE/4 ne termine pas ses études (Estryn-Behar, 2008 ; Ravallec et al., 2009). La santé des soignants devient un enjeu économique pour les établissements.
    La PP est « l’étude scientifique du fonctionnement optimal de l’Homme – étude qui vise à découvrir et favoriser les facteurs permettant aux individus et aux communautés de s’épanouir » (Seligman & Csikszentmihali, 2000). Plusieurs IPP ont été développées dans les organisations afin d’augmenter le BE au travail (Peillod-Book & Shankland, 2016 ; Gander et al., 2012). Lyubomirsky (2013) énonce que le BE = 50% prédispositions + 10% conditions de vie + 40% efforts, décisions pratiques, choix de manières de vivre , styles de pensées.

>> Voir le poster <<

Les forces de caractère : étude de cas d’une expérimentation menée dans une école élémentaire française

  • Présenté par :
    • Vanessa Clamy-Sebag – Mémoire de Master en Psychologie Positive Appliquée (MAPP)
  • Objectifs :
    Les apports de la recherche en psychologie positive ne se traduisent encore que rarement en actions menées dans le système scolaire français. La recherche en psychologie positive et ses applications dans l’éducation peuvent apporter un certain nombre de réponses aux difficultés actuelles de l’école française climat scolaire, gestion de l’hétérogénéité, etc. … Les initiatives basées sur la recherche sur les forces de caractère initiées par Peterson et Seligman sont nombreuses dans le domaine éducatif et amènent à constater des résultats positifs significatifs en termes de bien-être, d’engagement et de performance. Plus récemment l’impact positif à un niveau collectif a été démontré. Ces recherches restent encore très peu connues en France dans le monde éducatif. Cette communication présente une expérimentation menée dans une école élémentaire de l’académie de Montpellier visant à aider les enseignants à intégrer les apports de la psychologie positive à leurs propres pratiques pédagogiques ainsi qu’à développer une culture d’établissement basée sur les forces de caractère.

>> Voir le poster <<

Rechercher l’amélioration du bien-être au travail » : Une intervention sur les forces de caractère à la Ville de Lyon

  • Présenté par :
    • Monique Gagneux
  • Objectifs:
    Création et accompagnement d’une intervention individuelle sur les forces de caractère.

>> Voir le poster <<

The role of passion on environmental behaviors: a look at emotions related to passionate activity

  • Présenté par :
    JUNOT, A. & PAQUET, Y. – UNIVERSITÉ DE LA RÉUNION
  • Objectifs :
    From Dualistic Model of Passion and Broaden & Build Theory: Observe the role of passion for outdoor activities on environmental behaviors through emotions

>> Voir le poster <<

Livret « Dans l’univers des forces de caractère »:
Impact sur les dimensions du bien-être des 7-12 ans

  • Présenté par :
    • Philippe Gay, Nicolas Verger, Nicolas Bressoud, Martine Regourd Laizeau & Rebecca Shankland
  • Objectifs :
    Évaluer l’efficacité d’un programme bref (1 semaine) de développement des forces de caractères (Peterson & Seligman, 2004)
.

>> Voir le poster <<

Efficacité d’un tutorat Approche Centrée Solution et Approche par Résolution de Problème sur le bien-être des étudiants

    • Présenté par :
      Nathalie Navarro – Mémoire de DU de Psychologie Positive
  • Elsa Rouquette – Mémoire de Master 1 de Psychologie Clinique

  • Dirigé par :
    Rébecca Shankland et Jean-Paul Durand – Université Grenoble Alpes – SFR Santé et Société
  • Objectifs :
    Le but de cette étude était de comparer l’efficacité de deux accompagnements tutoraux basés sur l’Approche Centrée Solution (ACS) et l’Approche par Résolution de Problème (ARP) sur le bien-être des étudiants en 1ère année d’étude à l’université.

>> Voir le poster <<